vendredi 1 mai 2020

Rachel Sweet




Un jour j'ai vu un disquaire jeter des tas de disques pour n'en garder que la pochette intérieure. Jusqu'ici tout va bien. Mais quand j'ai vu le Fool Around de Rachel Sweet (Stiff Reccords 78) subir le même sort, je me suis dit que la vie était parfois très indélicate. Il est vrai que cet album, comme les trois autres je suis d'accord, ne sont pas au top de bout en bout, mais c'est Rachel Sweet, celle dont se sont plus tard très largement inspirées Madonna ou Cindy Lauper pour ne citer qu'elles -qui elles ne la citent jamais. Mais voilà c'est comme ça. Les producteurs ne savaient pas trop quoi en faire à l'époque. Une pin-up, une Lolita, une badass... à trop hésiter, ils ont raté le coche,. Trop tôt, trop tard, on ne sait jamais, c'est juste la faute à pas d'chance. 


John Waters n'est pas passé à côté lui, en faisant enregistrer à Rachel Sweet (Sweet Fanta Diallo ouh ouh) Please, Mr Jailer ou A Teenage Prayer dans Cry Baby et plus tard Hairspray dans... Hairspray. C'est donc pour cela Monsieur le Disquaire, avant de jeter le bébé avec l'eau du bain, remontez donc boire à la source, boire à la source de la vie 🎵  


                                   



32 commentaires:

  1. Ce couillon de disquaire qui jette les disques de Rachel Sweet, et tous les autres qui les soldent faute de savoir quoi en dire, ça doit être les premiers à citer Cry Baby parmi leurs films cuuultes. Sans imaginer que...)))
    Faut toujours lire les pochettes de disques.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas cette demoiselle, mais elle a l'air filoute ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est marrante oui ;)) regarde son clip Voodoo est vraiment sympa ;D

      Supprimer
    2. Elle veut jouer la dure, la frondeuse, mais ça fait toc :)

      Supprimer
    3. C'est peut-être ce petit truc qui lui a manqué. Parce que Stiff par exemple avait bien misé sur elle. Sur le Fool Around, il y a Lene Lovich aux chœurs, et d'autres pointures comme Mick Gallagher et tout ça... mais effectivement ça n'a pas pris comme ils l'espéraient. Ensuite t'as eu d'un côté Pat Benatar avec qui elles ont partagé le même "Shadows of the night" une qui faisait vraiment femme, l'autre qui restait presque enfant, et Madonna qui est arrivé plus tard avec son côté vierge pas du tout effarouchée, ça a mis je pense le coup de l'étrier à sa carrière. A celle qu'on lui avait tracée du moins, parce qu'elle s'en sort plutôt pas mal pour le reste, elle gère des émissions TV, enfin du côté financier tout va bien ;))

      Supprimer
    4. P.S Jo; Je viens de réécouter son second album "Protect the Innocent" et je reviens sur mon commentaire un peu trop hâtif et injuste, comme si par il fallait toujours chercher la faute aux autres alors que son absence de visibilité est certainement volontaire de sa part. Elle a commencé sa carrière très jeune, à l'age de 3 ans, donc pour elle c'était peut-être le moment de passer à autre chose (comme l'explique Ranx dans son commentaire en dessous), avec le loisir d'y revenir seulement quand elle le décidait sans avoir à accepter des clauses qui ne lui conviendrait pas. Parce qu'elle est très maline et en ce sens de "filoute" tu as eu bien raison. Essaies d'écouter cet album si tu veux et tu verras qu'en fait elle essaie pas de jouer la dure et est clairement excellente. Reprendre le Velvet ou les Damned sans être ridicule, c'est pas donné à tout le monde.

      Supprimer
    5. En fait, en me basant seulement sur les photos et le clip de "Voodoo", j'ai peut-être trop pris au premier degrés son délire. Je ne la connais pas assez, et je vais chercher l'album dont tu parles.

      Supprimer
    6. Ah ouais, "Protect the Innocent" est nettement plus proche d'un Moon Martin et d'une Madonna. J'adore !!! Etant super fan de Moon Martin tu fais ma journée rien qu'avec sa reprise de "I've Got A Reason" :)))
      Merci à toi et RanxZeVox d'avoir insisté !

      Supprimer
    7. Cet album est terrible ;) Je ne le retrouvais pas, et je me fiais qu'au Fool Around qui est assez irrégulier et beaucoup moins percutant ;D

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas non plus cette jolie jeune fille... mais il s'en faudrait de peu que j'en tombe amoureux !!!

    RépondreSupprimer
  4. Faut comparer ce qui est comparable, Rachel Sweet c'est une authentique, elle était avec l'équipe de Stiff records, Damned, Blockheads, Costello et compagnie, c'était pas du chiqué. Je vois pas trop où elle joue la dure, je vois plus une nana qui s'éclate à faire l'actrice dans ses clips en s'amusant avec les clichés de la série B. C'est pas surprenant de la retrouver avec John Waters, comme Tracey Ullman et Traci Lords, ce ne sont pas des formatées.
    Après, elle n'a pas voulu se retrouver esclave d'un contrat américain comme ce fut le cas pour Pat Benatar, fournir un disque tous les dix mois, entre deux tournées mondiales et passages télé obligatoires pour enrichir manager, avocats et maisons de disques au détriment de sa vie privée. Je la comprends.
    Ses albums sont super, c'est l'essentiel et on était bien content de les avoir. De toute façon aucun groupe de cette mouvance n'a cartonné aux States en dehors de New York, que ce soit Clash ou qui tu veux. Ce n'est que bien plus tard quand la pub et le cinéma s'en sont servis de bande son que ces groupes là ont vendu de la compilation, alors qu'ils n'existaient plus depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Akron comme Lux interior ascendant Newark comme Gina Tognoni ;D

      Supprimer
    2. N'en rajoute pas, je suis en manque de Gina Tognoni, saloperie de 1er mai )))

      Supprimer
    3. Extra de nous rappeler la carrière éclair de la petite Rachel.
      Dans le registre des oubliées il y également Sue Saad And The Next (plus new wave) et Eve Moon (plus rock).

      Supprimer
    4. Je ne connaissais ni l'une ni l'autre. Où vas-tu chercher tout ça Harry Max ? ;D

      Supprimer
    5. Il y un an de cela Mr Spanky m'a conseillé le site suivant:http://france.metal.museum.free.fr
      Et en scrutant le n°23 de Metal Attack, j'ai découvert Eve Moon et Sue Saad and the next.
      Pour en revenir à Rachel Sweet, son album Blame it on love est excellent et c'est celui-ci qui rappelle le plus fortement Pat Benatar dans sa production est ses intentions.

      Supprimer
    6. J'aime beaucoup le Baby Blue sur le Blame it.
      Le lien sur France Metal Museum est génial. Avoir répertorié et scanné tous ces magazines, témoignages etc... sur le hard, chapeau.

      Supprimer
  5. J'ai souvenir d'avoir acheté le 45t And then he kissed me, mais surtout adoré les titres de Cry Baby.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi. Sa voix est vraiment taillée pour cette musique ;D

      Supprimer
  6. Moi aussi je viens dire merci, aujourd'hui c'est peut-être plus facile d'aimer la tite dame, quand on l'écoute sur le "Stranger In The House" on entend un classique country de tout les temps, elle arrive à me la faire aimer davantage que celle de Elvis (presque, c'est l'effet de la découverte, je changerai bientôt d'avis) Je papillonne sur des titres. Encore plus flagrant sur "Then He Kissed Me" le titre surtout sur son virage "Be My baby" j'ai cru devenir liquide de bonheur, elle a la voix pour refaire du Spector. Pour l'instant c'est son rock qu me branche le moins ... pour l'instant (parce que NEW ROSE, REASON) Non, là de suite, c'est "...and Then He Kissed Me" j'ai la sensation d'entendre Meat Loaf & Springsteen's Born to run. Sobre? Épuré? Dépouillé? Sûrement pas c'est le gros son come j'en ai envie là, maintenant. Wall Of Sound ... cet album aurait dû marcher en 1981.. incroyable. Je suis sûr qu'à l'époque je serai tomber dedans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un album entièrement produit par Spector c'était une bonne idée ça. J'ai fait comme toi avec "le Strange in the house" également, tantôt elle, tantôt Costello ;))
      Tu parles du "Protect the innocent" à la fin ? Je le trouve très efficace et encore frais cet album. Le genre qu'on se régale d'écouter en voiture.

      Supprimer
    2. En fait je pensais à "...and Then He Kissed Me" parce que je suis tombé sous le charme du titre, de la vidéo et de la façon dont elle enchaîne les deux titres "Kiss & Baby" Ensuite les autres titres ont ce son que j'adore chez les Meatloaf/Steinman, c'est Las Vegas, à côté Queen c'est du grégorien. "protect the Innocent" je vais trouver le bon moment, "New Rose" Merde fallait oser, avant je me disais, impossible, ce titre il tient avec ces 20 premières secondes, ce que j'ai pu "danser" sur ce titre, sur des ressorts et quand le chanteur fait son"Haaaarr" Paf c'est parti. Et bien la miss elle fait son truc, ça m'a bluffé!! Et puis le Moon Martin, mais lui il a son timbre de voix et ça inimitable. Donc pour l'instant c'est PARTY GIRL... rien que le début... quand je te dis... Spector, écoute la batterie. Tiens soudain me remonte une autre que j'adore MOTELS & Martha Davis ... "Everlasting Love" promis je ne dirais plus de mal de "Dirt Dancing" . Et en + elle compose. Bon... reviens quand tu veux!!!

      Supprimer
    3. Ce serait mieux qu'elle revienne elle. Pourquoi pas ;)

      Supprimer
  7. Trop mimi la Miss Rachel, je l'avais découverte dans la compilation des groupes d'Akron. Je crois qu'elle avait 16 ans, son morceau s'appelait Truckstop Queen.
    Et quand tu grattais le pneu sur la pochette ça sentait ... hé ben le pneu, mais brulé ...
    (Suis allé vérifier, 40 ans plus tard ça sent plus)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Collector ce 45 tours et cette compilation également ! Y a qui comme groupes de Akron ?

      La voix qu'elle a dans Truckstop Queen me fait penser à Phantom of the Paradise je ne sais pas pourquoi ;D

      Supprimer
    2. Ah je réécouterai, super voix et super phrasé c'est vrai.

      Ben y avait que des inconnus qui à part elle le sont restés ... en plein boom Devo les mecs se sont dit qu'il y avait un filon et qu'ils allaient en faire une nouvelle Nashville, et plouf ! Y avait The Bizarros, Rubber City Rebels, The Idiot Convention, des noms qui font pourtant rêver.

      Supprimer
    3. Clairement ;))) Mais quelques fois dans ces compilations on a des surprises ;))

      Supprimer
  8. ah !! je ne connaissais absolument pas Rachel Sweet ... c'est un bonheur de découvrir celle qui a inspiré d'autres chanteuses de renom .

    RépondreSupprimer