mardi 14 janvier 2014

Rain man


L'histoire s’ouvre sur un castelet "Le Grand Théâtre de l'Elysée", présenté comme un spectacle de Guignol avec quatre protagonistes d'un quatuor amoureux. Un Chef d'état que nous nommerons  François le français, son ex-femme et mère de ses enfants Ségolène dont il est fraîchement divorcé, Valérie sa future ex première concubine actuellement en internement préventif dû à une tentative de suicide, et Julie actrice de bas étage dénuée de talent, mais on s'en fout il est de bon aloi d'aller puiser dans ce vivier du 7ème art paraît-il, ça le fait grave quand on est Président.  


Les personnages sont commandés par leurs pulsions et la forme que leur milieu social donne à leurs instincts. Le comportement de François, véritable pantin de l’amour, obéit à cette logique. Plus rien à ajouter de nouveau, tout est déjà étalé au grand jour, de la photo de l'appartement qui abrite les ébats des amants clandestins rue du cirque (à dire que c'est fait exprès), appartement loué au nom d'un membre de la mafia Corse, jusqu'à la fréquence des rencontres. Un rêve de scénario quoi. 
Une séance sera offerte cet après-midi sur BFMTV, le rideau s'ouvrira à 16h15 tapante, entrée libre.

En attendant, pour aider ces pauvres femmes à retrouver un peu de leur dignité, tapez 1 pour Ségolène, 2 pour Valérie, et enfin 3 pour Julie. Vivement les prochains rebondissements...

 

18 commentaires:

  1. Lui ne ressemble à rien (la capote, c'est sur la tête qu'il faut la lui mettre, non ?) et elles se ressemblent toutes, décidément c'est un aventurier à la petite semaine notre président.
    Ces flirts incessants de nos exceptions culturelles avec le pouvoir reflète tristement le fonctionnement des "artistes" de chez nous. Et quand c'est pas des artistes c'est des journalistes, ce qui est sans doute pire encore.
    Vivement la monarchie !
    Sinon, j'adore ton esprit, c'est vrai qu'il est très rain man, entre shaman qui fait tomber la pluie et autiste ringard. Malheur, et dire que c'est lui qui conduit le camion.
    Je vote 1, elle au moins est allée au mastic sans tenir la main de quiconque.
    Hugo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'il faut avoir envie !! Et elles se ressemblent toutes c'est vrai, y compris Cécilia et Carla, c'est dingue !
      Tout cet étalage me débecte un peu. Je ne vote plus, c'est fini. Tant qu'il n'y en aura pas un qui arrive et qui mets un grand coup de pied dans ce panier de crabe, ahh je l'ai dit, c'est fini je ne vote plus !

      Supprimer
    2. Oui, avec J.R aux finances et Mariah Carey à la culture !

      Supprimer
    3. Bruce Springsteen au monde du travail, David Lee Roth aux sports, dommage que Tony Soprano soit mort, il aurait été parfait pour les relations avec les syndicats.

      Supprimer
    4. Yo!
      Aucune d'entre elles ne chante, c'est déjà çà.
      Moi je vote Winona Ryder mais je sais pas si j'ai bien tout compris.
      EWG

      Supprimer
    5. Cette affaire devient pire de jour en jour, il ne manquait plus que ça au tableau ! ;)
      Wynona est très sympa aussi oui ;)

      Supprimer
    6. Y a quand même une chanteuse dans la famille, je demande la belle-fille du neuneu en chef.
      Dédicace aux cadors de la culture d'ici, aux journalistes tellement indépendant, aux artistes de la fonction publique, aux cracked actress tout en citant Bowie au passage : Suck, baby, suck, give him your head !

      Supprimer
  2. Mon dieu quel courage Sylvie ! rien qu'à manipuler de telles photos, moi j'ai le mal de mer, trop de beauté trop d'intelligence ! ça me donne le vertige du vide intersidéral.... Irrrrrk Bises M-C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est assez proche du cauchemar ;)) Mais moi je ne manipule que des photos, imagine que eux se touchent pour de bon ha ha ! Y a de quoi en avoir le vertige comme tu dis ;)
      Bises

      Supprimer
  3. Bonjour! Je ne sais pas trop quoi dire sur cet article, j'y suis restée d'ailleurs dix minutes devant hier sans rien commenter. Je crois que je me fiche un peu de savoir ce que fais le Président de ses fesses, en fait. Je ne comprends pas les gens qui peuvent dire ''Ségolène, Valérie, et ensuite l'actrice, comment la France peut-elle bien aller avec ça?''. Je ne suis pas d'accord! ça n'a absolument aucun rapport avec ca. Si j'avais eu l'âge de voter lors des dernières élections, il est clair que je n'aurais jamais voté pour Hollande, tout comme s'il devait se représenter aujourd'hui... Mais je suis assez énervée que l'on puisse le juger sur ca, qui n'a pas de rapport avec la politique même. Il a bien le droit de se décontracter, lui aussi, vu les échecs qu'il subit depuis le début de son mandat, c'est un homme comme tout le monde (bien que pour le coup, je concoive totalement que Valérie T. (nom que j'ai trop de mal à écrire) soit elle touchée par l'acte de son François, à vrai dire sur elle, ça peut avoir un réel impact sur l'organisation de son métier, de sa vie... Mais de toutes façons, ce n'est pas elle notre présidente).
    D'ailleurs, François Hollande est même un peu remonté dans mon estime (il était très, très, très bas) grâce à son discours tenu avant-hier, que j'ai trouvé juste, sincère. Et s'il s'amuse avec Julie, tant mieux pour lui, peut-être que ça l'aide à faire face à toutes les difficultés rencontrées ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut d'ailleurs se demander si le grand barnum médiatique orchestré autour des amours présidentielles n'a pas été en partie voulue pour occuper le terrain et faire oublier un temps le Réel catatrophique... J'écris ça de l'étranger (Genève) en tant que franco-suisse navré par l'état général du pays de ma mère que je continue à aimer malgré tout.

      Supprimer
    2. Je comprends ton point de vue chère Eleanor dans la mesure où j'en ai moi-même rien à foutre de ce que cet abruti fait de son machin, là où c'est plus emmerdant c'est qu'il ne soit pas fichu de le faire avec plus de discrétion. Ce mec est quand même le garant de la sécurité du pays et il n'est pas foutu de rencontrer sa maîtresse sans se faire gauler par le premier photographe venu. Au delà de ça, je pense qu'un gonze qui ment à sa femme (il lui a appris la vérité après avoir su que la presse allait sortir l'affaire) n'est guère crédible lorsqu'il s'adresse à nous drapé de sa sincérité la plus pure.
      Mais ce qui me gène plus c'est les connivences incessantes de nos dirigeants avec le milieu artistique, il serait sans doute grand temps que tous se mettent à l'écoute de leur peuple plutôt qu'à celle de l'élite de morpions qui les entoure. Quant en prime on apprend que ladite actrice devait se voir attribuer un poste à la Villa Medicis, ça me nifle encore plus. On n'est pas là pour financer les courtisanes. De même que je suis contre toutes formes de subventions pour tout ce qui touche à l'Art et qui ne serait pas en contrepartie accessible gratuitement au public. Je ne vois pas pourquoi la mairie de ma ville (pour exemple) offre des endroits du domaine publique à des artistes afin qu'ils y élaborent des œuvres qu'ils vont vendre par la suite sans contrepartie financière (et, qui plus est, quitter le pays lorsque les différentes aides qui leurs auront été attribuées auront fait leur succès).
      Ceci dit lorsque je vois les anglais nous jouer les vierges effarouchées, je me pisse dessus de rire (ce qui est relativement gênant).

      Supprimer
    3. @Eleanor : ceci est un pamphlet comme il en existe depuis la nuit des temps. Évidement qu'on se fout de ce que notre cher président peut faire de ses fesses, mais comme dit @Ranx, un peu de discrétion n'aurait pas nui à leur image. Car il faut dire qu'ici, l'affliction dépasse la réalité et c'est nous qui sommes les témoins de toute cette histoire crasse et sans prestige d'un président queutard et lâche. Je m'en fous aussi de Valérie T., mais après avoir essuyé les mesquineries publiques de Ségolène, la voilà maintenant cocue comme un chef de gare et mise au rebut sans précaution aucune. Mais ce qui m'a choqué en premier dans cette histoire et comme le souligne @RenéClaude, avec un pays qui va si mal, c'est un peu l'histoire de l'arbre qui cache la forêt et notre Président ne peut être au four et au moulin comme dirait Anne Frank.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. T'inquiètes pas, ça arrive aux meilleurs d'entre-nous ;)

      Supprimer
  5. Moi, j'ai pas de scooter mais j'ai plein de vélos et un casque aussi.. Mais dans mon village y'a pas de rue du cirque, y'a pas d'actrices non plus. Et voilà bien longtemps que je ne vote plus .
    Et en plus, ils veulent mettre des amendes aux gars (aux filles aussi ?) qui vont voir des péripatéticiennes (n'est-il pas beau ce mot ?). Comme le chantait Leprest "Tout ce qu'est dégueulasse porte un joli nom..."
    C'est ça qui me gêne le plus, c'est ça : ils donnent des leçons de morale à longueur de journée ! Toujours et encore... Surtout les copains du Beau Gosse de Corrèze.
    Alors qu'ils devraient nous donner un peu plus de LIBERTE, beaucoup d'EGALITE et vachement plus de FRATERNITE... un peu d'HUMILITE ce serait pas mal aussi.
    Mais pour l'instant je vais me coucher, Bonsoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui .... c'est la misère tout ça, c'est pas joli joli....
      Ceci dit j'ai toujours voté, en général par défaut, mais c'est bien là l'erreur tout compte fait. Pourquoi choisir le moins pire, alors qu'il suffirait de refuser et l'un et l'autre...
      Bonne nuit ;)

      Supprimer