mercredi 21 septembre 2016

Yma Sumac voice of XTABAY et Sunflower




This record contains two complete albums. C'est génial hein. D'autant plus qu'il contient les morceaux chantés par Yma Sumac dans Le secret des Incas, dans lequel elle campe un petit rôle au côté de Charlton Heston qui est lui, la version originale du futur Indiana Jones. Un film d'aventure de 1954 de Jerry Hopper, qui a certes un peu vieilli, mais restitué dans le contexte de l'époque sans internet ni les facilités pour voyager qu'on connait aujourd'hui, permettait au moins de se régaler les mirettes devant des lieux chargés de mystères et de légendes comme ici le Machu Picchu, cité mythique. 



Les autres morceaux sont aussi bons. Puis de toute façon, je suis fan de l'univers exotique et fantasque d'Yma Sumac, de ses cha-cha-cha endiablés, de ses Mambos envoutants, alors ne comptez pas sur moi pour vous raconter son histoire version trouble-fêtes qui s'évertuent de clamer à qui veut encore l'entendre qu'elle n'est pas la descendante d'un empereur et bla bla bla.., car pour moi, elle est une véritable déesse péruvienne née au beau milieu de la cordillère des Andes, abritée sous l'œil protecteur de mère nature. Elle est devenue l'oiseau, le vent, le tonnerre, le feu, la scie musicale et l'écho. Et malgré ses quatre octaves et demi, sa puissance vocale, ses trilles et son air faussement menaçant, ses couleurs et son œil qui frise l'espièglerie non feinte, sont là pour rappeler que tout cela fait parti d'un même jeu onirique et super sonique. 


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++



Et puis vous allez rigoler par rapport à mon dernier post -mais comme quoi je suis raccord dans mes propos-, je suis retombée sur deux autres Beach Boys. Le premier est un double album, Spirit of America une compilation de 1975 avec une sélection vraiment sympa et une particularité, celle d'avoir la face 1 et 4 sur le premier disque et donc la 2 et 3 sur l'autre. Et le second, c'est Sunflower de 1970, avec des doo wop, des morceaux absolument fantastiques de Dennis Wilson, de superbes de Bruce Johnston, et les autres tout aussi fabuleux des frangins qui avaient commencés début 70 à lâcher la pression, et ça fait sacrément du bien. J'y étais certainement passé à côté, mais ça c'était avant, un énorme coup de cœur pour cet album.




16 commentaires:

  1. Je ne connais pas cette Yma Sumac, mais elle a vraiment un charmant petit air polisson !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ? ;)) Mais tu connais peut-être une de ses chansons si tu as vu The Big Lebowski et il me semble même que sa musique est utilisée sur quelques génériques de ci de là ^^

      Supprimer
  2. Legend of the sun virgin est mon préféré, un envoutement cet album. Et le Calypso est extra aussi évidement, when it's party time !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidement ! ;)) Mais tu sais que son Miracles est vachement bien aussi. C'est une musique qu'on peut écouter à n'importe quel moment de la journée. Je souhaite y tomber dessus un de ces quatres -à moins que je force un peu le destin et que j'aille faire un tour sur discogs ;))))

      Supprimer
  3. Pas mal de gens ont découvert le nom de cette improbable diva grâce aux paroles de "Jo le taxi" chanté par Vanessa Paradis :
    "Dans sa caisse
    La musique a Joe résonne
    C'est la rumba
    Le vieux rock au mambo bidon
    Vas-y Joe
    Vas-y Joe
    Vas-y fonce
    Dans la nuit vers l'amazone
    Joe le taxi
    Et Xavier Cugat
    Joe le taxi
    Et Yma Sumac..."

    https://www.youtube.com/watch?v=R-C7jZfAQ34#t=15

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un extrait du film Le secret des Incas justement ;)
      Et Vaness, toujours sur le coup ;)

      *J'adore ce morceau, Joe le taxi ;)))

      Supprimer
  4. Dans le genre divas contrariées, mon ami Olivier a un faible pour Bas Sheva, une chanteuse juive new-yorkaise morte bien trop jeune. Il lui avait rendu hommage dans le blog :
    http://pour15minutesdamour.blogspot.ch/2009/07/bagels-and-bongos.html

    RépondreSupprimer
  5. C'est marrant. J'ai passé l'été à écouter ces géniaux albums des beach boys (15 bigs Ones, Carl and the passions...) Avec ces chansons nostalgiques du Doo wop et du rock and roll des débuts. (Brian Wilson n' jamais digéré de ne pas être Spector, on dirait)
    Je les trouve grandioses ces disques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, leur époque 70 est vraiment cool je trouve. J'adore le Hold On Dear Brother.

      Supprimer
    2. Oui. J'ai un net penchant pour la chanson "Marcella"... T'as bbien joué parce que "Sunflower" est assez dur à trouver.

      Supprimer
    3. Ah bon ? ;) Je touche du bois, mais j'ai la main heureuse en ce moment avec la musique ;)))
      J'ai l'impression qu'il y a aussi de la mandoline sur ce Sunflower...

      Supprimer
  6. Cool ses belle photo de l'intemporel Yma Sumac.
    Coté exotika avec Martin Dennis on à presque les pieds dans l'eau du Lagon en l'écoutant:)

    https://youtu.be/w9C2tHYZ3R8

    Un bon moyen de partir en vacance dans sa tête....
    Pas trop loin pour ne pas finir comme le délicat Brian Wilson avec des no good vibrations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu martin denny enfin!!!!
      Pour me faire pardonner:

      https://youtu.be/XTwwnEggw24

      Supprimer
    2. Oui j connais Martin Denny. Toutes ces musiques exotica sont sympa, mais entre nous, j'aime encore plus leurs pochettes ^

      Supprimer