dimanche 18 décembre 2016

T. Rex Electric Warrior



Si l'on en croit ce qu'il se dit dans les journaux, l'industrie du disque ne s'est jamais aussi bien portée. Hé bien tant mieux. Parce que depuis que le vinyl est redevenu à la mode, cela a engendré un monstre boulimique et vulgaire, qui soit achète toujours la mêmes chose, soit ratisse tout jusqu'à extinction, en gavant au passage des vendeurs peu scrupuleux, qui sous prétexte d'originaux, vendent à prix d'or, des disques qui sont dans un état plus proche de la benne que de sortie d'usine. Une attitude que je conspue (et marche à l'ombre). Et pendant qu'ils se racontent les poèmes qu'ils n'ont pas lus, les romans qu'ils n'ont pas écrits, les vérités qui ne servent à rien, dans la sérénité la plus totale, surgit l'objet profane : la réédition. Franchement, Electric Warrior de T.Rex rutilant pour 9€ 99 (The number of the Beast), il eut été dommage de s'en priver. Et puis, c'est le retour du vinyl en grande surface, et ça aussi c'est génial. 


Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, en exclusivité deux photos extraites du nouveau calendrier de Brigitte Lahaie, aout et septembre pour vous réchauffer le cœur à la manière des grands seigneurs. 
😍😍 Joyeuses fêtes 😍😍




14 commentaires:

  1. Ah, les connaisseurs et leurs bourreaux )))) C'est vrai qu'il est souvent rigolo de tendre l'oreille lorsque les deux se confrontent à grands coups d'arguments fumeux qui n'excluent souvent qu'un seul point...la musique ! Comme toi, à qualité de son égale, entre un original moisi et une réédition flambant neuve, je prends la réédition. Si en plus elle est à 9€ plutôt qu'à 30, encore mieux.
    Ce retour du vinyl en grande surface, ça rappelle de bons souvenirs, ça peut tempérer les prix et ça ramène une proximité qui avait disparu en même temps que la fermeture des disquaires dans les petites villes. C'est plus bandant de rafler Sign O The Times dans un bac sous les néons plutôt que de piétiner rageusement devant sa boite aux lettres. Et si c'était ça le nouveau signe des temps, qu'on en a fini avec les conneries ? On peut rêver, c'est de saison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puis j'aime bien aussi cette idée de l'ouvrir moi-même. J'ai l'impression qu'il est plus à moi. Et en attendant de tomber sur l'original en bon état et avec les inserts d'origine à bon prix (parce que ça existe encore), ça reste un bon con promis ;))

      Supprimer
    2. A propos, récemment je me suis offert les grands albums de Lee Hazlewood réédités en CD soignés par la maison Light In Attic qui fait un travail de nettoyage sans remix exemplaire. Ils sonnent mieux que les vinyls. Comme quoi... Certains disques des 80's ont un son si pourri que je vérifie l'état de mes branchements. Vinyl ou numérique, vive la réédition !

      Supprimer
    3. Ne serait-ce que pour la dynamique d'un sillon neuf, les rééditions sont un bonheur. C'est bien beau de se la frimer avec des originaux, quand on n'écoute pas les disques, qu'ils ne trônent bien en vue dans le salon que pour épater la galerie. Mais quand on les achète pour les jouer, quand c'est pour ce qu'ils contiennent plus que pour ce qu'ils représentent, alors on apprécie les rééditions. D'autant plus que depuis quelques années, elles sont particulièrement fidèles aux originaux, et non plus de vulgaires pis-aller.

      Supprimer
    4. Tout à fait. Et franchement, moi qui pensait avoir été un peu dure, j'étais bien en deça de ce que je pense actuellement, après avoir lu que 48% des personnes n'écoutaient même pas les disques, ils s'en servent d'objet de décoration. C'est un comble !! ;))

      Supprimer
  2. ...t'as vu, j'ai rien dit sur Brigitte )))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, je dirais que regarder Brigitte à l’œuvre, tout en écoutant un disque de T.Rex, ça doit ressembler aux meilleurs moments de mon adolescence )))

      Supprimer
  3. C'est vraiment le plus beau cadeau que tu pouvais me faire : bien sûr je ne parle pas des photos de Brigitte, mais bien de l'album atomique de T. Rex ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet album est magnifique (autant que le calendrier -_*). Je l'avais tout pourri, ça m'a donné l'occasion de le réécouter à fond la caisse, avec un bon son.

      Supprimer
    2. Sinon, c'est qui ces sales types juste au dessus de Brigitte ?!?!? :-D

      Supprimer
  4. Puisqu'on parle de Brigitte, il vient de sortir un magnifique livre qui recense ses plus beaux clichés issue de son époque dorée. De quoi se faire mal aux yeux en perspective donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui ! Vu que le porno est la grande nouvelle tendance, Brigitte a le vent en poupe, et elle a grave raison d'en profiter ;))) Mais attends : elle a aussi sortie un vinyl. Rouge ! Et les morceaux sont superbes, ce sont ceux des films de cul de l'époque... magnifique ! )
      Elle est aussi sur le numéro 1 de Playboy. LUI magazine a enfin de la concurrence, il était grand temps.

      Supprimer
    2. Le porno est tendance ? Tu vas voir que RanxZeVox va finir par être avant-gardiste )))

      Supprimer