jeudi 24 mai 2012

La Mort n'a pas de Sexe


John Mills en Inspecteur Frantz Bulov dans un film de Massimo Dallamano de 1968 "Showdown Le tueur frappe la nuit" ou "La mort n'a pas de sexe" traduction française du titre original Italien.


 Un Giallo dans lequel l'inspecteur Frantz, une sorte de Derrick (Hell Yeah !) énervé, mène une enquête à propos d'un mystérieux meurtrier ganté et cagoulé, et en même temps essaie d'élucider s'il y a infidélité ou pas du côté de sa tendre et sexy Lisa (Luciana Paluzzi).  
Lisa ne répond pas à ses coups de fils, il a des flashs d'adultères érotiques, ça le rend fou ce pauvre inspecteur, il en a le cerveau tout parasité, il est tendu comme un string, il devient complètement obnubilé et les doutes se resserrent de plus en plus quant aux excuses assez nébuleuses de sa compagne. Il embauche un tueur pour la supprimer , mais ce dernier, un bellâtre, tombe sous le charme de sa perfide Lisa. Pendant ce temps le tueur rôde, ses yeux maléfiques apparaissent dans la nuit en gros plan (brrr ça fait très très peur peur).


 
L'affaire se complique je n'en dirais pas plus, mais le tout emballé dans un flou artistique qui rendrait fou de jalousie un David Hamilton et sans oublier un rythme Derrickien (Hell Yeah !) soutenu . Couleurs, imper beige, tout y est !  Pour le reste, tout est blanc, les commodes, placards, robes, bottes, canapé, penderie, déshabillé vaporeux c'est un véritable émerveillement.





 Mon prochaine sur la liste : "Mais....qu'avez-vous fais à Solange ?". Et comme dirait François Valéry Aimons nous vivants.

P.S. : Merci à Vidéo Party Massacre de m'avoir fait découvrir cette perle '

2 commentaires:

  1. Je confirme, c'est un véritable inédit de Derrick, en version longue, plus efficace qu'un xanax. Ne surtout pas essayer de le mater en position allongée.

    Hugo

    RépondreSupprimer