lundi 27 avril 2015

Impossible n'est pas Bellemare



Faites entrer l'accusé, Crimes, Chroniques criminelles, Les enquêtes impossibles moi, c'est mon dada. Pas que j'ai une attirance morbide quelconque à me délecter de meurtres en tous genres, mais instantanément tous mes sens se mettent en alerte. Comme Elvis je mène l'enquête. La position du corps, sa rigidité, les projections de sang, les empreintes de pas, de pneus, de dents, palmaires, la moindre fibre ou le moindre poil rien ne m'échappe. Ensuite je me renseigne. L'entourage. Qui pouvait donc en vouloir à cette pauvre victime. Tout y passe. La famille les amis les collègues de travail les voisins... un profil se dessine. A partir de là, se posent les véritable questions du comment et du pourquoi en arrive-t-on à tuer quelqu'un pour de l'argent, par jalousie ou tout simplement pour ressentir un sentiment de puissance narcissique et vengeresse envers la société, car voyez vous, si les assassins font parfois preuve d'une imagination débordante, les motifs eux sont toujours les mêmes.


C'est là, dans les tréfonds les plus sombres de l'âme humaine que se cache la vérité, la raison, la logique de l'assassin. Et c'est avec une délectation non simulée que notre unique et incontournable figure du petit écran le Grand Pierre Bellemare ne cesse de nous répéter avec malice et philosophie en conjuguant littérature, cinéma et humour tous les jours consécutivement sur RTL9 et NT1 ces récits tristement classés dans la rubrique des faits divers. 


Si la liberté conditionnelle existe aussi aux Etats-Unis, sachez qu'à contrario de la France qui utilise souvent un "forfait pénitencier", la peine requise est calculée (en dehors de l'acharnement et du caractère odieux du meurtre) en fonction du nombre des victimes. Après avoir causé la mort de 87 personnes en incendiant une boite de nuit à New York le 25 Mars 1990, le coupable a écopé de 25 ans par chef d'accusation, ce qui fait 4350 années à tirer derrière les barreaux, tout comme pour cette veuve noire qui empoisonnait ses maris (9 au total) après avoir pris soin de leur faire contracter des polices d'assurances bien conséquentes.


Pour ceux qui veulent se faire les dents, je vous informe que ce soir sur NRJ12, Stéphane Bourgoin sera l'invité de Morandini dans un spécial Crimes. Morandini n'est pas le meilleur narrateur en la matière il met des points entre chaque mots et ses affaires n'aboutissent pas toujours c'est assez frustrant et pénible, mais Stéphane Bougoin est (entre autre), un grand spécialiste en criminologie et a fait considérablement avancer la section profilage autour des tueurs en séries. J'ai une profonde admiration pour lui. En attendant, prenez soin de vous and stayin' alive !


(Merci pour les gifs Meme at Work ;p)

8 commentaires:

  1. Extra ce papier, ton meilleur !
    Morandini est une chèvre comparé à Bellemare, lui seul sait allier humour (noir) et érudition dans tous les domaines pour nous régaler de bons mots. Et il résout les enquêtes !
    Bravo.
    Hugo Spanky

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;) Pour Morandini et à sa décharge (;p), les enquêtes non résolues font malheureusement parties d'une réalité qu'on ne doit pas ignorer non plus, il me semble que les pièces à convictions (quand elles ne sont pas dégradées ou "disparues") ne sont gardées que 10 ans. C'est un scandale quand on connait tout le progrès médico légal et qu'on voit bien comme en Angleterre on arrive même à élucider des affaires qui datent de plus de 50 ans !

      Supprimer
    2. C'est dix ans après la fermeture de l’enquête je crois et une enquête est fermée quand plus aucun élément nouveau n'apparait ou n'est apporté par la famille depuis 107 ans.
      Approximatif mais c'est un truc dans ce goût là.
      Hugo

      Supprimer
    3. 107 ans au niveau de la loi c'est fort possible mais dans la réalité c'est beaucoup plus aléatoire. Il suffit d'un manque de preuves ou d'intérêt quelconque pour que l'affaire soit classée et à partir de là oui les pièces à convictions sont conservées 10 ans...

      Supprimer
  2. La télé me gave avec toutes ces émissions d'investigations en tous genres. Idem pour ces bouses télévisuelles qui nous proposent de pénétrer dans le quotidien de quidams sans intérêt qui étalent leurs problèmes aux grands jours. Hey ! Les cocus, les crados, les pervers, les imbéciles, les complexés, arrêtez d'envahir les ondes avec vos trognes insipides.
    Tiens, une suggestion à la nouvelle patronne de la télévision française : pourquoi vous ne nous remettriez-vous pas Taratata ?!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon, j'aime bien Pierre Bellemare. Au moins un mec qui ne se prend pas au sérieux. De nos jours, ça fait du bien !
      Voilà, c'est tout !!!

      Supprimer
    2. Hé Hé ! C'est déjà pas mal ! ;))
      Suis pareil que toi concernant les autres émissions, mais les enquêtes policières c'est absolument fascinant. Je t'assure que Bellemare a une façon bien à lui de t'y impliquer et c'est assez exaltant ;))
      Pour Taratata je sais qui a pas mal de gens qui aiment, notamment le fait qu'il y ait de vrais groupes en direct ça c'est incontournable oui, mais Naguy moi j'y arrive pas....

      Supprimer
  3. Il y a bien longtemps que j'ai foutu l'antenne aux encombrants !!!!
    C'est vraiment devenu un abrutissoir de masse à péage pour no life ^^
    Pépére Belmare roi des camelots de marché capable de te ventre une yaourtière aspirateur dès le réveil :

    https://youtu.be/DJNCCSSDCQk

    Ou Alain Decaux des faits divers ? sa petite marotte car on lui doit aussi un bon livre des unes des crimes du petit journal.
    La ou je me suis marrer c'est Les faits (pompage) Karl Zéro ou l'on voit la limite du genre et sa récupération.
    N'oublions pas Jacques Pradel plus modeste et pertinent don je préfère les investigations plus subtiles
    Bourgoin est intérressant même il a reprit et importé le filon américain issu des romans des inventeurs du profilage.
    Je le préfère en historien du cinéma et roman noir ou il excelle.
    Depuis Manson ou Bundy les tueurs en série sont des bêtes de foire rentables fimées, interviewées jusqu'avant l'exécution;

    https://youtu.be/yFBcjII3QAE

    ça ne vaut pas une bonne guillotine en place publique c'est juste une sorte de pilori des temps moderne ou les frontières entre voyeurisme, la compassion ou la fascination sont bien obscures.
    Résultat des personnes fragiles qui passent à l'acte en quète de notoriété comme Rocco Magnotta.
    Heuuuu!!!! vu tes Gif je me demande si Pierre Bellemare n'est pas un reptilien venu voler des ames dans les maisons de retraite?????^^





    RépondreSupprimer