mercredi 29 octobre 2014

Roky Erickson





Roky Erickson est pour moi l'un des personnages des plus attachants de la musique. Il a marché avec les zombies, pleuré des larmes de sang, passé la moitié de sa vie en hôpital psychiatrique (où il a écrit Openers), mais c'est avant tout debout et seul au milieu des flammes de l'enfer qu'il s'est battu en hurlant et en brandissant  ses mots comme des prières incantatoires à la face de ses propres démons. 


C'est un véritable miracle aujourd'hui de le savoir en vie, surtout après les destins morbides qu'a réservée la faucheuse à tous les  trop gourmands d'héroïne et autres  violents psychotropes. Combien d'entre-eux y ont perdu la vie ou chloroformé leurs rêves ! 


Alors merci de nous nous l'avoir laissé parmi nous celui-ci. 



video


4 commentaires:

  1. Merci pour lui, pour nous et pour ceux qui auront envie de découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;) C'est pour ceux qui ne le connaitraient pas encore que j'ai choisi ce morceau You don't love me yet ;)

      Supprimer
    2. Je manque à tous mes devoirs. Don't slander me Chris Damned et Bienvenu ! ;))

      Supprimer
  2. le martyr ultime de la répression anti LSD et THC texane!!!!!!!.
    Comme le mec qui a fait la pochette du premier album à touché des écorces de cacauettes par rapport à son rayonnement.
    Peut être leurs premier nom "the spades" leur a porté la poisse(le bassiste 'ou guitariste' c'est fait dégommé au fusil à pompe par ça meuf entre autre si j'ai bonne mémoire^^)

    http://youtu.be/ajUz6Jx9KeU

    Le talent na rien à voir avec la gloire ou le fric c'est un don ou une malédiction des Dieux qui se mérite.

    http://youtu.be/GdWXE6La4Os

    Glouglouglou.....ma favorite.....

    http://youtu.be/GdWXE6La4Os





    RépondreSupprimer